Prsentation vido de cette section
Waldemar Kamer
CONFERENCES : Théâtre , Opéra , Art & Philosophie , Projets / LECTURES

Conférences

Waldemar Kamer est régulièrement invité en tant que journaliste et chroniqueur artistique sur les ondes. Comme conférencier ses interventions dans les lieux les plus divers vont de 5 min. à la télévision, 20 min. à la radio, une heure dans une salle d’opéra, une soirée dans une bibliothèque ou un musée (avec des musiciens), un week-end dans un centre culturel (avec des films) à une semaine dans une école de théâtre (avec des workshops). Chaque conférence est différente selon le lieu, le sujet et selon les attentes du public.



Théâtre

Théâtre

- “Peter Brook : Rencontres avec des hommes remarquables”
Discussion avec Peter Brook (avec Paul Anrieu) avant la projection de son film Rencontres avec des hommes remarquables, d’après le livre éponyme de Georges I. Gurdjieff, organisée par l’association Reliances à l’Auditorium du Mail à Bruxelles, le 21 janvier 1990.

- “Week-end autour de Peter Brook,
films et ateliers présentés et
  animés par Waldemar Kamer”
Avec Paul Anrieu, Jean-Claude Carrière (scénariste et “adaptateur théâtral”) et Alain Maratrat (comédien et “collaborateur aux mouvements”). Projection des captations des spectacles Les Iks et Mesure pour Mesure, du documentaire Voyage en Afrique, une expérience théâtrale, du film Le Mahabharata, un “atelier” autour du scénario du film et un “atelier autour de l’espace vide”. Week-end organisé par Reliances au Centre de Congrès Woluwé-Saint-Pierre à Bruxelles, le 26 et 27 janvier 1991.

- “De l’autre côté de la scène – réflexions sur la poésie et la dramaturgie au théâtre”
Stage/séminaire d’une semaine avec Lars Cassio Karbe et Cordelia Dvorak à L’œil du Silence, Centre de Formation et de Recherches Théâtrales, Domaine d’Anglars, Anglars-Juillac, 22-30 mars 1991

- “Armando Llamas, figure du théâtre contemporain”
Conférence à l’occasion de la Réunion des directeurs de théâtre français lors du Printemps culturel du Valenciennois, coproducteur de la création de Sextuor Banquet, nouvelle pièce de Armando Llamas. Mairie de Valenciennes, le 10 avril 1991.

- “Sprache ohne Worte – neue Stimmen aus Frankreich”
Conférence inaugurale pour la “résidence” de trois semaines d’Anne Sicco au Tacheles - sur son travail à elle, la traduction de W.K. de sa pièce Le Gardien de nuit (devenu en allemand L’Amour noir) et un cycle de films muets et parlants organisé par eux (de Nosferatu & Faust de F.W. Murnau et Orlacs Hände de R. Wiene au Septième sceau de I. Bergman, La notte de M. Antonioni et Stalker de A. Tarkovski). Au Tacheles, lieu en ruines au centre de Berlin, dans le cadre du TransEuropeFestival (en allemand), le 8 juin 1993.

- “Le chemin vers l’Espace vide – de Peter Brook à vous-mêmes”
Séminaire le matin, ateliers l’après-midi et projections de films & documentaires le soir. Avec les étudiants de L’œil du Silence, Domaine d’Anglars, Anglars-Juillac, 15-25 février 1994.



Opéra

Opéra

- “Einführung in die Entführung”
Introduction dans la production de Ursel et Karl-Ernst Herrmann de L’Enlèvement au Sérail de Mozart (dont W.K. venait de diriger les répétitions), Staatsoper de Vienne, le 31 octobre 1990 (en allemand).

- “Rencontres avec le public”
autour des mises en scène de W.K. 
:
- pour Orfeo ed Euridice à Enschede, Maastricht et Eindhoven.
- pour Aida à Enschede, Rotterdam et Amsterdam (en néerlandais).
- pour La Sonnambula à Lausanne, à Lisbonne (en anglais) et à Como (en italien avec le musicologue Claudio Toscani).
- pour Cendrillon (nous donnions pour la première fois le prologue retrouvé) organisation d’un colloque Massenet avec Sieghard Döhring du Forschungsinstitut für Musiktheater Thurnau / Bayreuth (en allemand).

- “Goethe französisch”
Conférence sur la réception de Goethe en France, notamment sur les nombreuses adaptations de ses œuvres à l’opéra (chose inimaginable en Allemagne), à l’occasion d’une première de Werther de Massenet à l’Opéra de Heidelberg. Soirée coproduite par le Deutsch-Französischer Kulturkreis, à l’Opéra de Heidelberg le 8 juin 2006 (en allemand).

- “La storia del Ring’’
Conférence sur l’histoire du Ring des Nibelungen de Richard Wagner, sur l’histoire mouvementée de sa création (il fallait 25 ans et la construction d’un “Festspielhaus” à Bayreuth) et sur les différentes interprétations de son histoire (son action) fort complexe. Soirée chez la directrice du “Wagnerverband” à Florence, à l’occasion d’un nouveau
Ring au Teatro Comunale, le 14 novembre 2008 (en italien).



Histoire de l'art et de la philosophie

histoire de l'art et de la philosophie

- “Le métier de critique d’art”
Séminaire pour les étudiants de troisième cycle en “métiers de la culture” (dirigé par M. Luis Belhaouari) à l’IESA, Institut des Etudes Supérieures des Arts à Paris, janvier-mars 2001.

- Visions de l’apocalypse
Nous disons facilement que “tout a une fin”, mais quand il s’agit de notre propre fin et celle de notre culture, nous ne savons que dire. Un tour d’horizon des différents textes et tableaux qui ont imaginé la fin de notre monde. Séminaire avec projections de films pour les étudiants de L’œil du Silence, Domaine d’Anglars, Anglars-Juillac, 10-17 juin 1994.

- “Vredespoëzie en harp, een poëtisch en muzikaal programma in vele talen, voordracht Waldemar Kamer, harp Gyde Knebusch”
Nous entendons tous les jours parler de la guerre en Palestine et avons oublié que la paix y a régné plus longtemps. A l’occasion du congrès de l’autorité palestinienne à Bruxelles, W.K. et sa mère ont invité des représentants juifs et palestiniens à une rencontre dans la bibliothèque d’une capitale multiethnique moderne pour évoquer la capitale multiethnique qu’était Jérusalem. En se référant à la harpe avec laquelle David calmait les colères du roi Saul, ils ont évoqué la culture passée de cette ville, avec de nombreux intervenants (en arabe, allemand, français, hébreu, néerlandais, esperanto et la langue internationale qu’est la musique), Hoofdstedelijke Openbare Bibliotheek, Bruxelles, le 29 novembre 2003.  

- “Au-delà des images, La voix des incunables”
“Verder kijken dan de beelden, de stem van de incunabelen”
(Vlaams-Rijnlandse wandeling met Hadewich van Antwerpen, Meester Eckhart en Johannes Tauler), Concert littéraire ou “muzikale lezing” accompagnant l’exposition “les maîtres des ombres et de la lumière” de la Bibliothèque de Strasbourg. Conférence sur la mystique rhénane préparée par le frère Rémy Vallero, en français, néerlandais ancien et moderne, allemand et moyen-haut-allemand, avec W.K. (conférencier, récitant, chant) Catherine Joussellin et Annelies Coene (chant et vièle) et Jean-Sébastien Kuhnel (luth). Organisé par le gouvernement français, les villes d’ Anvers et de Strasbourg dans le cadre de la Quinzaine française, Erfgoedbibliotheek Hendrik Conscience à Anvers, le 18 octobre 2008.    

- “De Hadewich à Maître Eckhart”
Concert littéraire sur le même thème qu’à Anvers, avec W.K. (conférencier, récitant), Catherine Joussellin, Annelies Coene et Claire Petr (chant et vièle) et Christophe Deslignes (organetto), en français et moyen-haut-allemand. Organisé par l’association Voix et Route Romane à la chartreuse de Molsheim (Alsace), le 25 septembre 2009.

- “Lucien Bonaparte et la musique”
Conférence sur les goûts musicaux de Lucien Bonaparte, frère de Napoléon. A l’occasion de l’exposition Lucien Bonaparte organisée pour la réouverture du Palais Fesch à Ajaccio l’été 2010. W.K. a organisé trois concerts sur ce même thème : 1) “De la Révolution à l’Empire” avec Sébastien d’Hérin et Les Nouveaux Caractères, 2) “Les salons de l’Empire et de la Restauration” avec Francesca Boncompagni et Francesco Corti et 3) “La musique italienne à Paris en 1800” avec le Quatuor Mosaïques et Raphaël Pidoux. Conférence le 27 septembre 2010 au Palais Fesch.

- “Florence 1600 – invention de la musique baroque”
Conférence sur les chamboulements musicaux initiés par les Académies florentines autour de 1600. A l’occasion de l’exposition “Florence au grand siècle” organisée au Palais Fesch à Ajaccio l’été 2011. W.K. a organisé trois concerts sur ce même thème : 1) “Stilo fiorentino” avec Vincent Dumestre et Le Poème Harmonique, 2) “Il Canto delle dame” avec Jean-Marc Aymes et le Concerto Soave et 3) “Gioco di specchi” avec Guido Balestracci et L’Amoroso. Conférence le 26 septembre 2011 au Palais Fesch.



Projets

Projets

- “Concerts au Palais Fesch”
En tant que conseiller artistique pour la programmation musicale du Palais Fesch W.K. organise depuis 2010 les concerts suivants :


SAISON 2011/2012

1) “L’art de la Colorature” avec la soprano Géraldine Cazey. (Airs pour soprano colorature de Mozart : Zaïde (Zaïde), Constance (L’enlèvement au Sérail), La reine de la nuit" (La flûte enchantée), le 23 X 2011)

2) “Le piano à quatre mains” avec Sanja et Lidja Bizjak. (Pièces pour piano à quatre mains de Frédéric Chopin, Emmanuel Chabrier, George Onslow et Maurice Ravel, le 20 XI 2011)

3) “De l'opéra à l'opérette” avec la mezzo-soprano Marie Kalinine. (Airs de Georges Bizet (Carmen), Emmanuel Chabrier (L’Etoile), Charles Gounod (Sapho), Ambroise Thomas (Mignon) et Jacques Offenbach (La Périchole, La Grande Duchesse de Gérolstein), le 15 I 2012)

4) “La mélodie française - des nuits d’été à la danse macabre” avec la soprano Magali Léger et le baryton Alain Buet. (Mélodies d’Hector Berlioz, Théodore Dubois, Henri Duparc, Gabriel Fauré et Camille Saint Saëns, le 20 V 2012).


ETE 2012

1) 1er JUILLET 2012 : « Vrai, Faux ? Le Grand Siècle était presque parfait… »
Sudestada, Esteban Gallegos, direction et clavecin ; Veronica Onetto, soprano ; Julien Martin, flûte à bec ; Louis Creac’h, violon ; Emmanuelle Guigues, viole de gambe ; Carola Grinberg, archiluth (instruments d’époque).
Airs et concerts de compositeurs du Grand Siècle : François Couperin, Antoine Forqueray, Jacques-Martin Hotteterre, le roi Louis XIII - et quelques faux et pastiches démasqués récemment.

2) 15 JUILLET 2012 : « Leçon de ténèbres et Tombeau de Couperin »
Le Poème harmonique, direction et théorbe : Vincent Dumestre ; Claire Lefilliâtre, soprano et Isabelle Druet, soprano ; Sylvia Abramowicz, basse de viole et Frédéric Rivoal, orgue & clavecin (instruments d’époque).
Première, deuxième et troisième Leçon de ténèbres de François Couperin (1668 -1733) et fugue du Tombeau de Couperin de Maurice Ravel (1875-1937).

3) 30 SEPTEMBRE 2012 : « Portraits croisés du Grand Siècle et de maintenant »
Spirale, direction et viole de gambe : Marianne Muller ; Emily Audouin, viole de gambe ; Claire Antonini, luth ; Charles-Edouard Fantin, guitare baroque ; Violaine Cochard, clavecin (instruments d’époque).
« Portraits en musique » de compositeurs du Grand Siècle qui se pastichent mutuellement : François Couperin, Jean-Baptiste Antoine Forqueray, Marin Marais (1656 – 1728) et la création française de la « Suite de poche dans le style de Marin Marais » par Sarah Van Oudenhove (*1982).

4) 1er OCTOBRE 2012 : « conférence musicale »
« Faux ou pastiche ? – le mensonge qui dit la vérité »
Par Waldemar Kamer, conseiller artistique pour la programmation musicale du Palais Fesch (avec des extraits des musiques jouées cet été et de nombreux faux et pastiches en musique découverts récemment).

Pour l'été 2013 W.K. prépare des concerts autour de “la vision de l’Italie de Napoléon I à Napoléon III”. Chaque concert débute par une petite présentation où W.K. explique le choix des programmes et des artistes.


Lectures

Waldemar Kamer est régulièrement invité pour réciter des poèmes ou lire des textes pour ses amis dans des occasions généralement privées. La cérémonie pour Rudolf Noureev, le jour de ses funérailles le 13 janvier 1993, était publique, car retransmise par la radio et à la télévision.

Noureev

Noureev

La cérémonie dans le grand escalier du Palais Garnier (l’Opéra de Paris) a commencée avec une fugue de Bach (n°13 avec une fin brusque). Puis Ninel Kourgakpina, la première partenaire de Rudolf Noureev au Kirov, a lu un poème de Pouchkine (en russe), son décorateur Ezio Frigerio un madrigal de Michel-Ange (en italien), W.K. a lu un extrait du dernier acte du Faust II de Goethe (en allemand) et le metteur en scène Patrice Chéreau un extrait des Illuminations d’Arthur Rimbaud (en français). A la fin de la cérémonie les danseurs ont soulevé le cercueil et Rudolf Noureev a quitté l’opéra sur le dernier des Chants d’un compagnon errant de Gustav Mahler.

ECOUTER CES POÈMES :
Aucun extrait sélectionné.
1. Ezio Frigerio lit un madrigal de Michel-Ange (1 min. en italien),
d’abord loin du micro...
2. Waldemar Kamer récite la mort de Faust de Goethe (2 min. en allemand)
3. Patrice Chéreau lit un extrait des Illuminations d’Arthur Rimbaud
(3 min. en français)

LIRE CES POÈMES :

1. Michel-Ange : Rime
2. Goethe : Le second Faust / Faust II
3. Rimbaud : Illuminations


Palais Garnier

Palais Garnier

Palais Garnier